En général, les Frères travaillent ensemble comme employeurs et employés

Les Frères emploient de nombreuses personnes étrangères à la communauté dans leurs entreprises, et la très grande majorité de nos transactions et de nos affaires se traite aussi avec des personnes qui ne font pas partie de la communauté des Frères.
Ceci dit, nos activités religieuses et nos activités temporelles sont dissociées. Nous posons comme principe que les Frères qui se trouvent sans emploi se voient proposer un travail rémunéré.

Nous prenons au sérieux nos responsabilités d’employeurs et nous offrons, en général, des propositions bien meilleures que celles exigées par la législation.

On encourage l’efficacité et la diligence dans le travail afin qu’il reste davantage de temps à consacrer à la vie de famille, aux réunions de l’église, aux soins pastoraux, à l’évangile et à l’oeuvre du Seigneur.

Les jours fériés sont considérés comme propices aux sorties familiales et aux rencontres. Les parcs nationaux, les aires de jeux et les endroits où on peut pratiquer la natation en toute sécurité sont largement fréquentés par les Frères.

Les Frères sont une communauté très liée et bien organisée, mais il n’y a pas de contrôle sévère exercé parmi nous. La liberté de choix et d’expression est reconnue et appliquée. Nos membres font les magasins et achètent comme les autres; ceci se manifeste par la grande variété de vêtements, de véhicules, de mobilier et d’aménagements extérieurs.

Les Frères consultent les médecins, les naturopathes, les kinésithérapeutes, les dentistes, les avocats, les ingénieurs et autres professions en dehors de notre communauté. Les travaux du bâtiment, qu’il soit résidentiel, commercial ou à fonction caritative, sont le plus souvent attribués à des entreprises extérieures aux Frères, même quand il s’agit des églises, des salles pour l’évangile et des écoles. Les Frères ont des contacts normaux avec leurs voisins et sont exhortés à vivre en bons termes avec tous.