Les Frères tiennent pour précieuse la famille au sens large, et nous préférons que les âgés profitent d’une certaine autonomie aussi longtemps que possible, à leur domicile.

Quand les soins deviennent nécessaires, les familles font leur possible pour les assumer à la maison, avec l’aide médicale et/ou sociale fournie par l’état ou la commune. Les âgés ne sont confiés à un hôpital ou à une maison de retraite que lorsque leur état nécessite des soins impossibles à réaliser à la maison.

Toute décision d’admission dans un tel établissement est prise sur les conseils du corps médical après évaluation du cas par les autorités compétentes, et sujette à leur contrôle. Pour le moment les frères n’ont pas leurs propres établissements de soins mais des projets sont à l’étude. Dans cette optique, certains jeunes envisagent des études et une formation en soins infirmiers et gériatriques.

Dans les Églises des Frères, les âgés participent à la vie de l’Église et y contribuent une part fort appréciée ; il n’y a pas de mise à la retraite dans la pratique du christianisme au service du Seigneur.